jeudi 20 octobre 2016

Le Musée Horta s'agrandit

Jules Brunfaut, dont le chef d'oeuvre architectural est incontestablement l'Hôtel Hannon, construit en 1902 (voir promenade n°3), aura donc son nom définitivement associé à celui de Victor Horta. 

La Maison Hilst construite en 1900 par Jules Brunfaut,
à côté de la maison personnelle de Victor Horta (1898)
En 1900, au 27 de la rue Américaine, il construit pour M. Hilst une maison inspirée du style siennois mais  marquée aussi par le goût typique pour l'asymétrie de l'Art nouveau bruxellois. Heureux hasard, elle jouxte la maison personnelle que Victor Horta s'est construite en 1898 au 25 rue Américaine.

Rappel historique: en 1961, la commune de Saint-Gilles rachète la Maison Horta et son atelier dans le but de la transformèrent  un Musée voué à la gloire de l'architecte. A l'époque, ce geste est considéré comme extraordinairement audacieux car l'Art nouveau est toujours la cible de tous les sarcasmes et de tous les mépris.

Un demi-siècle plus tard, la Commune de Saint-Gilles a l'occasion d'acquérir  la Maison Hilst et de doubler d'un seul coup le Musée Horta.

La cuisine (authentique) de Victor Horta 
Les travaux d'aménagement dureront une vingtaine de mois. Et c'est aujourd'hui 20 octobre 2016 que le Musée Horta devient un TRES GRAND MUSEE INTERNATIONAL.  
A preuve (amusée), la cuisine de Victor Horta, inaccessible jusqu'à présent, fera partie de la visite (même si la cuisinière n'a manifestement pas été dessinée par l'architecte)

L'opération agrandissement arrive à son heure. On peut même dire qu'il était plus que temps. En 2015, la maison Horta a reçu plus de 65 000 visiteurs contre 2000 en 1970 (année de son ouverture). Un chiffre énorme (200 à 250 visiteurs par jour)  pour ce qui n'est tout de même qu'une maison particulière. Un chiffre aussi qui prouve l'extraordinaire réputation de ce musée exceptionnel. 

La toute nouvelle salle d'exposition avec l'exposition 
Jeux d'ombres et de lumières,
L'Art nouveau revisité par cinq artistes.
Outre l'entrée du musée, l'extension Brunfaut comprend une cafétéria, une bibliothèque consacrée à l'Art nouveau, un local d'archives sécurisé et une grande salle d'exposition. L'exposition inaugurale Jeux d'ombres et de lumières, l'Art Nouveau revisité par 5 créateurs...(Katty Castiau, Julien Lambert, Geert Pattyn, Côme Perché et Aurélie Ranalli).
Suivront au printemps 2017, une exposition d'un céramiste polonais, Henryk Lula et à l'automne 2017 une exposition de peintures et dessins d'Henry Van de Velde, autre grand belge  fondateur de l'Art Nouveau.


Le jardin Horta dans son état actuel














Enfin, grâce à cette extension, le jardin de la maison Horta toujours en friche sera enfin réaménagé comme l'avait voulu Victor Horta.
Détail de la façade
du 53 rue Américaine














P.S. / Signalons au passage que l'on trouve au 53 rue Américaine une autre très belle réalisation de  l'Art nouveau bruxellois. Elle est signée Camille Damman.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire