jeudi 27 octobre 2016

L'art nouveau toujours à défendre contre les promoteurs avides

L'Hôtel Dansaert construit par Jean Baptiste Dewin 
Architecte bruxellois, Jean-Baptiste Dewin opère habilement la transition entre l'Art nouveau et l'Art déco. Une de ses oeuvres les plus intéressantes, l'hôtel Dankaert – du nom de son premier propriétaire - se trouve au 33 rue Meyerbeer à Forest. Le 7 juillet 2016, il y a tout juste quatre mois, la Région de Bruxelles-Capitale a classé cet édifice ainsi que...la moitié seulement de son vaste jardin. 
Porte d'entrée de l'Hôtel Dankaert 
Une société immobilière gantoise, Immograda, a mis à profit cette demi mesure pour introduire un projet immobilier hors de toutes proportions auprès de la Région: un immeuble de six étages (51 appartements, 67 parkings)- deux fois plus haut que la maison classée. Inutile de préciser que la quasi totalité des arbres du parc seraient littéralement ratiboisée et que l'hôtel Dankaert apparaîtrait comme une véritable incongruité urbanistique.
Derrière la grille en fer forgé dessinée par J.-B. Dewin,
le parc de l'hôtel Dansaert tel qu'il se présente actuellement 
















L'enquête publique concernant ce projet immobiler a débuté le 27 octobre et sera clôturée le 10 novembre. La commission de concertation se réunira le 29 novembre.

Une pétition vient d'être lancée pour s'y opposer. Vous trouverez en fin d'article les coordonnées de ce mouvement citoyen.

Deux précisions complémentaires:
Détail de la façade de la maison
construite par Paul Hamesse
au 17 rue Meyerbeer 




au 17 de la même rue Meyerbeer on trouve un maison construite en 1908 par Paul Hamesse, un des plus importants architectes de l'Art nouveau bruxellois;


Porte d'entrée
 de la maison personnelle
 de J.-B. Dewin 
  

- la maison personelle de Jean-Baptiste Dewin se trouve  à une centaine de mètres seulement, au 172 avenue Molière. 








Ces deux bâtiment montrent bien l'importance qu'a pris l'Art nouveau dans ce quartier



Pour plus d'infos et obtenir le texte de la pétition : www.notrehistoire.be




1 commentaire: