dimanche 25 août 2013

Art nouveau en péril?

 83 rue Faider, maison construite par Albert Roosenboom en 1900

Une des plus belles maisons Art nouveau de Bruxelles est bien mal en point. Elle est l'oeuvre d'un élève de Victor Horta, Albert Roosenboom, qui l'a construite en 1900 au 83 rue Faider, en déployant une créativité sans égale. Elle est notamment ornée d'un superbe sgraffite que l'on attribue à Henri Privat-Livemont. Celui-ci est hélas aujourd'hui en partie détruit. A la place un trou noir. Espérons que sa restauration pourra être entreprise rapidement.

Sgraffite partiellement détruit. Il avait pourtant été restauré dans les années '90. 
Mais il y a de quoi être un peu inquiet car l'immeuble tout entier paraît inhabité et comme abandonné. Les ferronneries très caractéristiques sont en train de rouiller et la double porte d'entrée n'a plus été entretenue depuis longtemps. Ses poignées de porte, dessinées par l'architecte, ont été enlevées... (par mesure de précaution peut-être?).



Comme quoi, même un immeuble classé, d'une très garnde beauté et d'une importance majeure peut rapidement être exposé à tous les périls. 


Les poignées de portes ont été enlevées. Par précaution mais cela montre bien que l'immeuble est totalement inhabité...

Et cela est d'autant plus regrettable que ce remarquable édifice se trouve a moins de cent mètres l'Hôtel Tassel, première maison Art nouveau de Victor Horta.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire